L’adoption comme modèle d’achat pour éviter le gaspillage alimentaire


Pour réduire le gaspillage alimentaire, nous devons commencer par les bases: produire ce qui va réellement être consommé. C’est en essayant de répondre à cette question qui parait si simple qu’est née l’idée du CrowdFarming et sa proposition d’adopter un arbre, une ruche, une plante, un animal, ou une parcelle de champ dans le but de trouver un équilibre entre l’offre d’aliments et sa demande réelle.

Grâce au système d’adoption, le consommateur s’engage auprès du producteur en réservant une certaine quantité d’aliments à un prix fixé au préalable. Cela permet ainsi au producteur de produire à la demande, en sachant le prix de vente d’avance et que ce qu’il va produire pour quelqu’un, finira réellement par être consommé.

Adoption

Les personnes qui parviennent à réduire l’empreinte carbone qu'ils produisent savent que pour y parvenir, la planification est probablement la caractéristique la plus importante à développer. La tendance de “vouloir tout et tout de suite” comme à titre d’exemple vouloir des tomates ou des oranges tout au long de l’année a un impact négatif sur l’environnement.

Adopter quelque chose exige une planification et d’accepter de recevoir des aliments lorsqu’ils seront mûrs, et “de saison” comme cela est souvent souligné de nos jours.

Il y a des projets d’adoption pour lesquels vous recevez toute la récolte en une seule et unique livraison et d’autres projets où vous pouvez recevoir la récolte au fur à mesure en plusieurs livraisons.

Par exemple, lorsque vous adoptez un olivier, comme les olives se récoltent toutes d’un coup et que l’huile d’olive est élaborée immédiatement après, vous recevez une seule caisse avec la récolte d’huile d’olive vierge extra. Pour ces projets, le producteur ne propose généralement qu’une seule date de livraison.

Un autre modèle, différent du précédent, est par exemple l’adoption d’un oranger. Dans ce cas là, vous pouvez  utiliser votre arbre comme garde-manger naturel d’oranges. Depuis votre compte utilisateur, en plus de voir une photo récente de votre arbre adopté, vous pourrez commander au fur à mesure la récolte que vous aviez réservée au moment de l’adoption. Le producteur récoltera et expédiera les oranges directement depuis l’arbre à votre domicile, aux dates que vous choisissez tout au long de la saison des oranges.

Acheter des caisses individuelles

Ce n’est pas une tâche si facile pour les producteurs que de calculer la quantité de récolte qu’ils espèrent obtenir chaque saison. Nous constatons que le facteur expérience joue beaucoup ici et ce, quelque soit la technologie utilisée, “les producteurs les plus expérimentés” ont souvent tendance à viser plus juste.

Lorsque la météo est favorable, que les insectes ravageurs éventuels ont été contrôlés et que la récolte est généreuse, les producteurs peuvent alors mettre en vente des caisses individuelles qui peuvent être achetées sans besoin d’adopter.

C'est-à-dire qu'une fois que les producteurs ont mis de côté la récolte réservée pour les personnes qui ont adopté, s’ils constatent un “excédent de récolte”, ils peuvent le proposer à la vente sous forme de caisses individuelles.

Si au contraire la météo est défavorable et qu’il n’y a pas assez de récolte, pas même pour les personnes ayant adopté, le producteur rembourse alors le montant de l’adoption aux consommateurs.

Remarque: L’excédent de récolte est également dû aux personnes qui, au moment de l’adoption, décident de ne pas réserver la totalité de la récolte que peut produire l’unité qu’ils ont adopté. C’est cette partie non réservée que le producteur peut vendre à d’autres personnes sous forme de caisses individuelles.


Cela t’a été utile?


Powered by HelpDocs