Transparence économique


Derrière chaque projet CrowdFarming, il y a un producteur (Farmer) ou un groupe de producteurs qui le rendent possible. Ce sont les Farmers qui décident du prix d'adoption et de vente de leurs récoltes.

Grâce à l'engagement des personnes qui adoptent, les agriculteurs produisent en connaissant le prix de vente final de leurs récoltes (prix d'adoption). Et cela, bien sûr, leur donne la confiance et la motivation de se lever le matin pour travailler avec enthousiasme. C'est logique, n'est-ce pas ?
"Et comment gagnons-nous notre vie chez CrowdFarming?”

L'équipe de CrowdFarming s'efforce pour éliminer les intermédiaires de la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Mais comment réussir cela sans devenir un intermédiaire? La réponse est simple: fournir des services à valeur ajoutée.

La vente directe d'aliments entre agriculteurs et consommateurs ont besoin de services pour le faire fonctionner: une plate-forme où ils peuvent offrir et vendre des produits, de la logistique pour déplacer les colis, du service client (ou CrowdFarmers comme nous les appelons) et des outils de diffusion pour se promouvoir. Ce sont les 4 services que nous offrons aux agriculteurs.

"CrowdFarming décide du prix de vente ?"

Non. Le Farmer décide du prix de vente.

“Combien facturez-vous aux agriculteurs pour ces services?”

Nous facturons les agriculteurs en fonction des ventes. Nous fonctionnons au “succès”. Si le Farmer réussit une belle saison, nous aussi. Si le Farmer ne vend pas, nous n’aurons pas de bénéfice. Le montant que nous facturons dépend du produit, du poids de la commande, de la quantité vendue, du pays d'origine de l'agriculteur, du coût du transport jusqu'à destination ou du mode de paiement de votre commande: visa, mastercard, domiciliation ou American express (l'option la plus chère!).

Dans les adoptions, nous facturons l'agriculteur 16% du prix net (hors frais de transport et taxes). Ce n'est pas ce que nous gagnons. Avec ces 16%, nous absorbons les coûts financiers, nos salaires, la sécurité sociale, le service client 7 jours sur 7, le paiement des serveurs et autres prestataires.

Si nous arrivons à faire qu’un Farmer vende beaucoup, nous réaliserons des économies d'échelle logistiques qui nous permettront d'obtenir une plus grande rentabilité et moins d'impact environnemental des expéditions. Nous avons atteint un modèle d'affaires qui permet à notre rentabilité d'être alignée avec nos valeurs: plus les camions sont pleins, moins l'impact environnemental du transport est important et la rentabilité de ce fait plus élevée.

“Combien gagne CrowdFarming à l’année?”

Dans certaines cultures, il est impoli de poser cette question, mais ne vous inquiétez pas, cela ne nous gêne pas. La transparence est essentielle si nous voulons réussir dans notre objectif.

Depuis que nous avons fondé CrowdFarming en 2017, nous avons perdu de l'argent chaque année. Chaque année plus que la précédente. "Êtes-vous fou?" Un peu oui, nous n’allons pas le nié, mais les pertes étaient dans nos plans pendant les premières années. Nous ne pensons pas avoir gaspillé de l'argent mais que nous l'avons investi pour atteindre un objectif: désintermédier la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Pour être rentable sans rendre le produit trop cher, il faut gagner du volume et que de plus en plus de gens achètent leur nourriture aux producteurs.

Notre objectif est d'atteindre d'ici 2021 un certain nombre d'agriculteurs et de consommateurs qui nous permettent d'entrer dans la voie de la rentabilité.


Cela t’a été utile?


Powered by HelpDocs (opens in a new tab)