Transparence économique


Derrière chaque projet CrowdFarming, il y a un producteur (Farmer) ou un groupe de producteurs qui le rendent possible. Ce sont les Farmers qui décident du prix d'adoption et de vente de leurs récoltes.

Grâce à l'engagement des personnes qui adoptent, les agriculteurs produisent en connaissant le prix de vente final de leurs récoltes (prix d'adoption). Et cela, bien sûr, leur donne la confiance et la motivation de se lever le matin pour travailler avec enthousiasme. C'est logique, n'est-ce pas ?
"Et vous qui travaillez chez CrowdFarming, comment gagnez-vous votre vie ?"

Nous vivons de la conception et de la mise en œuvre d'une logistique efficiente. Chaque jour, nous nous demandons comment apporter les produits des producteurs à chacun des foyers de la manière la plus efficace et dans les plus brefs délais. Le Farmer vend au CrowdFarmer, qui nous règle ensuite pour la logistique. CrowdFarming est la première entreprise de logistique agricole et notre façon de gagner de l'argent est de déplacer les colis le plus efficacement possible. Notre pari est sur l'avenir et nous sommes confiants que de plus en plus de gens achèteront directement aux Farmers. Plus les agriculteurs vendent, mieux c'est pour nous, car en volume, nous réduirons le coût du transport des caisses.

"CrowdFarming décide du prix de vente ?"

Non. Le Farmer indique son prix et la page ajoute les coûts de vente et le coût logistique sur ce prix. Le Farmer perçoit ce que vous avez commandé sans commision de notre part.

"Oui, mais combien gagnez-vous sur chaque projet ?"

Dans certaines cultures, c'est un peu impoli de demander cela, mais ne vous inquiétez pas, ce sujet de nous met pas mal à l’aise. Nous sommes désolés de ne pouvoir vous donner un chiffre ou un pourcentage si c'est ce que vous recherchez. Notre marge dépend de notre efficacité dans chaque transport et du nombre de colis que nous pouvons transporter en même temps. Si le Farmer ne vend que l'adoption d'un arbre, nous aurons perdu de l'argent (cela nous arrive parfois). Cependant, si Le Farmer parvient à vendre l'adoption de 1000 arbres....hip hip hip hourra ! Le Farmer et les consommateurs (CrowdFarmers) seront heureux, et nous aussi parce que nous pourrons partager nos frais d'expédition fixes entre les 1000 caisses.

Remarque: maintenant que nous vous avons révélé notre secret, ne nous copiez pas! 😉 Pour nous, ça passe ou ça casse. Si nous ne parvenons pas à changer la chaîne d'approvisionnement alimentaire et à faire grandir le Crowdfarming, nous devrons nous trouver un autre emploi.

Retour à la page d'accueil


Cela t’a été utile?